Du katana à la montre, un projet unique réunissant des artisans d'exception...

Le Musée du fer et du chemin de fer de Vallorbe et l’Espace Horloger de la Vallée de Joux en Suisse ont choisi de collaborer pour réaliser un projet exceptionnel : YŪGŌ (« fusion » en japonais), la rencontre entre 13 artisans qui partagent des valeurs communes, ainsi qu’entre leurs cultures et leurs savoir-faire respectifs. Les objectifs principaux de ce projet sont de promouvoir les patrimoines nationaux tout en bousculant les codes et tirer le meilleur de chaque culture en fusionnant les savoir-faire autour de la création de deux objets extraordinaires : 

- un katana forgé par un maître japonais et dont le minerai originel est extrait d’anciennes minières de la forêt du Risoud. La garniture du sabre est réalisée par des artisans issus du monde horloger suisse.
- une montre de poche dont le mouvement a été conçu à l’Ecole Technique de la Vallée de Joux. Un horloger suisse dessine et décore le mouvement alors qu’un horloger japonais conçoit la décoration du cadran.

Ces deux objets emblématiques seront dévoilés dans une exposition itinérante, présentée en Suisse et au Japon. Ils sont au carrefour de différentes histoires : celle de la forge, celle de l’horlogerie, celles des artisans et des techniques, celles des cultures. Ils jetteront ainsi un pont entre deux pays éloignés de 9'000 km mais rassemblés par des valeurs communes inhérentes à leur patrimoine technique et artisanal.

Calligraphie du kanji YUGO


Après leur présentation dans l’exposition « Yūgō – Le maître du temps », la montre et le katana seront vendus aux enchères. L’argent récolté suite à cette vente servira à la création d’un fonds ayant pour vocation d’aider de jeunes artisans suisses à persévérer dans leur activité artisanale. Car le véritable trésor du projet Yūgō consiste moins dans les objets qu’il permet de réaliser que dans la collaboration, au-delà de toute frontière, d’artisans de grande valeur et la fusion de savoir-faire d’exception.

Participants:

Joseph Currat, (Suisse)
ferronnier d’art – artisan partie acier 

Jean-Marie Corona, (Suisse)
coutelier – artisan partie acier 

Taro Asano, (Japon)
forgeron de sabre – artisan partie katana 

Coralie Mercier, (Suisse)
graveuse – artisan partie katana 

Sophie Meylan, (Suisse)
émailleuse – artisan partie katana 

Zénon Van Damme, (Belgique)
polisseur, laqueur – artisan partie katana

Yuri Rindlisbacher, (Suisse)
bijoutier-joaillier, coutelier d’art – artisan partie katana 

Masahiro Kikuno, (Japon)
horloger – artisan partie montre 

Philippe Narbel, (Suisse)
Horloger, squeletteur, angleur – artisan partie montre 

Philippe Dufour, (Suisse)
maître horloger – expert partie montre 

Daniel Gony, (France)
collectionneur – expert partie katana

Patrick Michel, (France)
restaurateur de sabre – expert et artisan partie katana 

Cédric Russo, (Suisse)
chef de la photographie 

Jeandaniel Bodenmann, (Suisse)
ébéniste – fabrication coffret montre et katana

Une partie de l'équipe du projet: de gauche à droite, Vincent Jaton, Philippe Dufour, Sophie Meylan, Coralie Mercier, Philippe Narbel, Simon Leresche, Joseph Currat, Jean-Marie Corona, Daniel Gony, Patrick Michel, Hiroko Pennek

Vous souhaitez soutenir ce projet ?

Contact: 

Espace Horloger – Vallée de Joux
Vincent Jaton
info@espacehorloger.ch

Musée du fer et du chemin de fer
Simon Leresche
simon.leresche@museedufer.ch